LES GRANDS ÉVÈNEMENTS
2017

LES GRANDS ÉVÈNEMENTS
2017

FEUX VERTS POUR LA LGV

LISEA a obtenu son agrément de sécurité, puis son Autorisation de Mise en Exploitation Commerciale (AMEC), au premier semestre 2017. Ces deux sésames, délivrés par l’Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), étaient indispensables à l’ouverture de la ligne le 2 juillet 2017.

LES ULTIMES RÉGLAGES

Les derniers essais de montée en vitesse sur la ligne se sont achevés en février 2017. Parallèlement, 500 conducteurs TGV se sont formés jusqu’en juin, grâce à 2 rames effectuant 3 allers-retours quotidiens entre Tours et Bordeaux.

FEUX VERTS POUR LA LGV

LISEA a obtenu son agrément de sécurité, puis son Autorisation de Mise en Exploitation Commerciale (AMEC), au premier semestre 2017. Ces deux sésames, délivrés par l’Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), étaient indispensables à l’ouverture de la ligne le 2 juillet 2017.

LES ULTIMES RÉGLAGES

Les derniers essais de montée en vitesse sur la ligne se sont achevés en février 2017. Parallèlement, 500 conducteurs TGV se sont formés jusqu’en juin, grâce à 2 rames effectuant 3 allers-retours quotidiens entre Tours et Bordeaux.
6 ans
de travaux d’un chantier livré avec
1 mois d’avance sur le calendrier.
302 km
DE LIGNE A GRANDE VITESSE
entre Saint-Avertin (Indre-et-Loire)  et Ambarès-et-Lagrave (Gironde),
auxquels s’ajoutent 38 km de raccordements au réseau ferré existant.
7 mois
Durée des essais dynamiques
ayant permis de tester puis de valider les performances de la ligne.

D’UNE INAUGURATION À L’AUTRE

Fin février, le Président de la République François Hollande, a inauguré la nouvelle ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Tours-Bordeaux à Villognon (Charente). Le 1er juillet, LISEA a participé, aux côtés de SNCF, à l’inauguration de l’ouverture commerciale de la Ligne en présence de nombreuses personnalités politiques nationales et régionales.

2017, ANNÉE DE TOUS LES CHANGEMENTS

Un nouveau tandem est nommé à la tête de LISEA en mars 2017. Hervé Le Caignec est chargé d’assurer la présidence de LISEA, tandis que Christophe Vanhove, jusqu’alors Directeur Général Adjoint, est nommé Directeur Général. L’entreprise a déménagé à la même période de Poitiers à Bordeaux, marquant ainsi symboliquement le passage de l’entreprise d’un statut de maître d’ouvrage à celui de gestionnaire d’infrastructure de plein exercice.

02 JUILLET 2017 : JOUR J COMME JOIE !

En moins de 6 ans et avec un mois d’avance sur le calendrier contractuel, l’un des plus grands chantiers ferroviaires européens aboutit, le 2 juillet 2017, à l’ouverture commerciale de la LGV SEA.
Le premier train à grande vitesse commercial assurant la liaison Paris-Bordeaux en 2h04 est arrivé en gare Saint-Jean à Bordeaux à 10h56 et sous le soleil !

MESURES ACOUSTIQUES : LISEA À L’ÉCOUTE !

Conformément à son engagement contractuel, LISEA a initié en juillet 2017 une campagne de mesures acoustiques auprès des 113 communes traversées par la Ligne. Celle-ci comprend 300 points de mesures et durera jusqu’à l’été 2018. Le CEREMA, un organisme indépendant, est chargé d’analyser et de comparer les niveaux sonores en situation de trafic réel par rapport à l’étude préalable à la construction, grâce à des mesures acoustiques effectuées sur les points de contrôle identifiés. Les premières restitutions des résultats se sont déroulées en décembre 2017 en Charente-Maritime.

+70 %
de trafic entre Paris et Bordeaux
(2e semestre 2017 vs. 2016)
Source : SNCF Mobilités
320 km/h
VITESSE DES TRAINS SUR LA
LGV SEA
TOURS-BORDEAUX
33,5
Nombre d’allers-retours quotidiens
entre Paris et Bordeaux,
dont 18 sans arrêt
20 millions
NOMBRE DE VOYAGEURS
ATTENDUS CETTE ANNÉE
6 ans
de travaux d’un chantier livré avec
1 mois d’avance sur le calendrier.
302 km
DE LIGNE A GRANDE VITESSE
entre Saint-Avertin (Indre-et-Loire)  et Ambarès-et-Lagrave (Gironde),
auxquels s’ajoutent 38 km de raccordements au réseau ferré existant.
7 mois
Durée des essais dynamiques
ayant permis de tester puis de valider les performances de la ligne.

D’UNE INAUGURATION À L’AUTRE

Fin février, le Président de la République François Hollande, a inauguré la nouvelle ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Tours-Bordeaux à Villognon (Charente). Le 1er juillet, LISEA a participé, aux côtés de SNCF, à l’inauguration de l’ouverture commerciale de la Ligne en présence de nombreuses personnalités politiques nationales et régionales.

2017, ANNÉE DE TOUS LES CHANGEMENTS

Un nouveau tandem est nommé à la tête de LISEA en mars 2017. Hervé Le Caignec est chargé d’assurer la présidence de LISEA, tandis que Christophe Vanhove, jusqu’alors Directeur Général Adjoint, est nommé Directeur Général. L’entreprise a déménagé à la même période de Poitiers à Bordeaux, marquant ainsi symboliquement le passage de l’entreprise d’un statut de maître d’ouvrage à celui de gestionnaire d’infrastructure de plein exercice.

02 JUILLET 2017 : JOUR J COMME JOIE !

En moins de 6 ans et avec un mois d’avance sur le calendrier contractuel, l’un des plus grands chantiers ferroviaires européens aboutit, le 2 juillet 2017, à l’ouverture commerciale de la LGV SEA.
Le premier train à grande vitesse commercial assurant la liaison Paris-Bordeaux en 2h04 est arrivé en gare Saint-Jean à Bordeaux à 10h56 et sous le soleil !

MESURES ACOUSTIQUES : LISEA À L’ÉCOUTE !

Conformément à son engagement contractuel, LISEA a initié en juillet 2017 une campagne de mesures acoustiques auprès des 113 communes traversées par la Ligne. Celle-ci comprend 300 points de mesures et durera jusqu’à l’été 2018. Le CEREMA, un organisme indépendant, est chargé d’analyser et de comparer les niveaux sonores en situation de trafic réel par rapport à l’étude préalable à la construction, grâce à des mesures acoustiques effectuées sur les points de contrôle identifiés. Les premières restitutions des résultats se sont déroulées en décembre 2017 en Charente-Maritime.

+70 %
de trafic entre Paris et Bordeaux
(2e semestre 2017 vs. 2016)
Source : SNCF Mobilités
320 km/h
VITESSE DES TRAINS SUR LA
LGV SEA
TOURS-BORDEAUX
33,5
Nombre d’allers-retours quotidiens
entre Paris et Bordeaux,
dont 18 sans arrêt
20 millions
NOMBRE DE VOYAGEURS
ATTENDUS CETTE ANNÉE

LA LGV
A TROUVÉ SES PUBLICS

La SNCF a présenté en septembre 2017 les premiers résultats commerciaux de l’axe Paris-Bordeaux et annoncé une hausse de 75% de fréquentation sur l’été 2017 par rapport au précédent.
L’engouement s’est confirmé après un semestre complet d’activité (+70% de trafic). Le succès s’est propagé du nord au sud de la ligne (La Rochelle, Libourne, Tarbes, Pau, Orthez, Dax, Bayonne, Hendaye, etc.) et jusqu’à Toulouse. Le trafic « loisirs » a également progressé avec une hausse forte du public « jeunes » grâce à des tarifs adaptés, de même que celui des professionnels.

94% DE RÉGULARITÉ
SUR LA LIGNE

En 2017, sur 6 mois d’activité, le taux de régularité de la ligne Tours-Bordeaux a été de 94%. Ce résultat s’apprécie d’autant mieux lorsque l’on sait que les premiers mois d’exploitation nécessitent toujours des aménagements et réglages techniques qui ont une incidence sur la vitesse commerciale. De plus, ce taux inclut toutes les causes de retard, y compris celles qui ne sont pas imputables à l’exploitant : météo défavorable, accident sur les voies, incident à bord du train, etc.

LA LGV
A TROUVÉ SES PUBLICS

La SNCF a présenté en septembre 2017 les premiers résultats commerciaux de l’axe Paris-Bordeaux et annoncé une hausse de 75% de fréquentation sur l’été 2017 par rapport au précédent.
L’engouement s’est confirmé après un semestre complet d’activité (+70% de trafic). Le succès s’est propagé du nord au sud de la ligne (La Rochelle, Libourne, Tarbes, Pau, Orthez, Dax, Bayonne, Hendaye, etc.) et jusqu’à Toulouse. Le trafic « loisirs » a également progressé avec une hausse forte du public « jeunes » grâce à des tarifs adaptés, de même que celui des professionnels.

94% DE RÉGULARITÉ
SUR LA LIGNE

En 2017, sur 6 mois d’activité, le taux de régularité de la ligne Tours-Bordeaux a été de 94%. Ce résultat s’apprécie d’autant mieux lorsque l’on sait que les premiers mois d’exploitation nécessitent toujours des aménagements et réglages techniques qui ont une incidence sur la vitesse commerciale. De plus, ce taux inclut toutes les causes de retard, y compris celles qui ne sont pas imputables à l’exploitant : météo défavorable, accident sur les voies, incident à bord du train, etc.